La disparition des miroirs

Avec sa couverture funky, ce livre m’attirait beaucoup. On est en présence de Robert Laramée, cet artiste has-been reclus dans son appartement qui doit refaire surface dans la vie publique. Après de longs moments de solitude, son gérant insiste pour qu’il sorte un nouvel album.

Dans une ambiance parfois mystérieuse, le lecteur se fait tirer dans des situations inusitées, des rebondissements qu’on ne voit pas venir du tout. Daniel Leblanc-Poirier sait jouer avec les mots et raconter des histoires, il n’y a pas de doute. Et il laisse le lecteur sur une finale surprenante et, à mon avis, un peu nébuleuse. Peut-être que, comme moi, vous serez une peu hébété!

La disparition des miroirs, Daniel Leblanc-Poirier, VLB éditeur

Un commentaire sur « La disparition des miroirs »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s